Conseil Cheap’N’Chic#6 : S’habiller pour un mariage sans voler la vedette au marié…

 

afro-wedBien que le mariage fasse partie des plus anciennes traditions, nombre d’entre nous se retrouvent souvent déconcertés au moment de choisir La tenue. Ci-dessous, quelques astuces pour savoir comment s’habiller quand on est invité à un mariage…sans pour autant voler la vedette au marié.

1) Bien analyser le carton d’invitation
Le carton d’invitation sera ta première source d’information. En effet, grâce à toutes les indications aussi bien explicites qu’implicites (dîner dansant, cocktail, lieu de l’évènement, heure, type de carton d’invitation, thème etc.), il sera possible de te faire une première idée sur le thème choisi par les mariés. L’idée étant de respecter le cadre tout en gardant ta touche personnelle bien entendu. S’il y a un dress code particulier inscrit sur le carton, pas de question à te poser, suis le. Au final, ce jour est supposé être l’un des plus mémorables de leur vie, donc fais ton maximum pour leur faire plaisir.

2) S’il n’y a pas de dress code prédéfini, optes pour le classique
Dans le doute, je recommande toujours d’opter pour les valeurs sûres : un costume bleu marine ou gris avec une chemise blanche ou bleu clair, choisis une cravate sobre ou légèrement colorée pour apporter de la fraicheur à ta tenue. Tu peux également accessoiriser ta tenue avec une pochette élégante ou une épingle de costume.

2016-new-arrival-classic-font-b-navy-b-font-blue-mentuxedos-font-b-3-b-font
3) Sinon, pour les chaussures ?
Il te faut absolument adapter tes chaussures au degré de solennité du mariage : une chaussure de type Richelieu, parfaite pour les mariages formels ou une Derby qui s’accommodera parfaitement pour un mariage plus casual.

chaussure-richelieu-1

 

chaussures_homme_luxe_derby_casual_ydriss_bleu_1
4) Mariage en extérieur ?
Tu peux retirer la cravate et ne choisir simplement que d’accessoiriser ta tenue avec une écharpe en soie ou une pochette de costume. Tu peux également opter pour un blazer casual, même dépareillé avec ton pantalon, le tout est de rester élégant et sobre.


5) Pas de costume noir ou smoking durant la journée
Costumes noirs et smoking sont vraiment à porter uniquement durant des soirées. A réellement éviter lors de cocktails/repas ayant lieu l’après-midi. Faute de goût ultime.

temoins-de-mariage-comment-les-choisir
6) Si tu pars accompagné, n’hésites pas à coordonner ton style avec celui de ta partenaire
Rien ne t’empêche de coordonner les couleurs de ta tenue avec celle de ta partenaire. Rien qu’un rappel de la couleur de sa robe sur ta pochette de costume par exemple, peut constituer un détail de style très sympa.

costume-homme-mariage-invite-homme-beau-femme-jolie-robe-dentelle-cool-moderne
7) Sois à l’aise dans ta tenue
Il y a des chances que la soirée se poursuive jusque tard dans la nuit et que tes talents de danseurs soient sollicités ! Ou tout simplement que tu aies une touche avec cette ravissante demoiselle avec qui le feeling semble bien passer. Il est très important que tu sois à l’aise dans tes vêtements, essayer ta tenue avant le mariage et même l’avoir porté précédemment est un must. L’objectif étant d’éviter que ta tenue t’empêche de passer un bon moment (costume trop étroit, cravate mal ajustée etc.). Tu seras mal à l’aise et tu ne t’amuseras pas, cela se verra…

12903639_10207739459657177_264647099_o1
8) Pour les plus prudents…
On est jamais à l’abri d’un petit accident : un verre de vin rouge renversé, une tâche d’huile suite au repas etc. je te conseille d’avoir une chemise de rechange au cas où. Cela t’évitera de devoir rentrer te changer ou te balader dans la salle avec une magnifique tache rose sur cette chemise blanche immaculée.

Conseil Cheap’N’Chic #1 : Ne néglige pas ce qui se voit le moins…

chaussette-trouee.jpg

Partie souvent sous-estimée de la garde-robe masculine, les chaussettes et sous-vêtements sont pourtant cruciaux. Qui n’a jamais été embarrassé par une chaussette trouée ou par le regard amusé ou interloqué de votre femme/compagne/conquête d’un soir sur votre slip ou caleçon, certes préféré, mais peut-être un peu trop usé ! Libido…anéantie en moins de 2! Eh oui, le style est également dans ce qui se voit le moins…

Chaussettes habillées :

  • Les chaussettes habillées sont un élément essentiel d’une tenue pour homme. Une bonne paire de chaussettes va compléter ta tenue et y ajouter une touche de style
  • De manière générale, les chaussettes habillées doivent s’agencer au pantalon, mais des motifs originaux et des couleurs audacieuses peuvent t’aider à créer une allure très tendance (et parfois faire un rappel avec ta chemise)
  • Essaies de toujours avoir quelques paires de chaussettes habillées différentes pour tous les pantalons de ta garde-robe. Tu auras ainsi plus de choix lorsque tu t’habilleras
  • Toutes tes chaussettes habillées devraient être au moins de type mi-chaussettes, c’est-à-dire remonter jusqu’à mi- mollet afin de couvrir la peau (même lorsque tu croises les jambes)
  • Les chaussettes trouées se jettent immédiatement, c’est grâce à la matière que tes pieds respireront…et non grâce aux trous

Sous-vêtements :

  • Le principe de base : il doit être confortable et permettre à la peau de respirer. Si tu as un rythme de vie intense, opte pour un boxer offrant un support accru et fait d’un tissu qui tient l’humidité à l’écart de la peau
  • À la maison ou pour les moments relax, un slip ou caleçon qui offre à la fois respirabilité et motifs originaux te permettront de te relaxer avec style ou humour
  • Le tissu : Le coton, le lycra, le spandex, le nylon et la soie sont quelques-uns des tissus les plus utilisés dans la fabrication des sous-vêtements masculins. Optes pour un tissu qui convient à la tenue et aux circonstances
  • N’hésites pas à investir un peu dans des produits de qualité, pas forcément un boxer Calvin Klein à USD 50 pièce mais dans un produit qui offre un bon rapport qualité prix…ton précieux « équipement » le mérite !

 

Conseil Cheap’N’Chic#5 : Habiller ses poignets ne se limite pas qu’à porter une montre…

 

 

5-bracelets-homme-2015

Je reviens tout juste d’un séjour professionnel d’une semaine à Abidjan, Côte d’Ivoire. Magnifique ville d’Afrique de l’Ouest pour ceux qui ne la connaisse pas, je recommande vivement. Durant mon vol Air Côte d’Ivoire, je parcourais la revue corporate de la compagnie afin de passer le temps. En atteignant le chapitre des produits vendables à bord en duty free, je tombe sur une publicité qui attire mon attention : de magnifiques bracelets Homme d’un bijoutier nommé Kareem FADIKA !

En faisant quelques recherches sur Internet, j’apprends que le fameux Kareem est un bijoutier ivoirien de renom qui possède une collection rare de perles d’Afrique, un trésor d’une valeur inimaginable au sein de son atelier abidjanais. Il est collectionneur, joaillier et expert en pierres précieuses, rien que ça ! Il ne m’a pas fallu plus d’arguments pour acheter un bracelet de « pierres volcaniques » que je porte depuis fièrement au poignet droit. Je dois avouer que le bijou sort réellement de l’ordinaire et diffère de ce que j’ai l’habitude d’acheter ou de voir en magasin.

img_20160927_183529

 

Cette trouvaille inopinée (et le fait que depuis très jeune j’ai toujours été un grand fan de bracelets) m’a donnée l’idée du post d’aujourd’hui : habiller ses poignets ne se résume pas qu’à porter une montre.

Eh oui, fini le temps où seule la montre faisait office de bijou accepté aux poignets de ces messieurs. Grigri pour les uns, véritable élément de style pour les autres, le bracelet pour homme n’a jamais été aussi tendance.

Il semble loin, le temps où les gourmettes en argent ou en or étaient les seuls à habiller, non sans peine, les poignets masculins: aujourd’hui, le bracelet pour homme se démocratise, se diversifie et vient parfaire subtilement le look. Détails métalliques pour les rockeurs/bikers, tout de cuir vêtu pour les aventuriers/baroudeurs ou réminiscence des dernières vacances, le bracelet en dit long sur nous, alors autant le manier avec précaution.

Il peut se porter seul et unique…

mode-homme-accessoires-4

En accumulation (stacking)…

bracelet-homme

Sur le même poignet que la montre…

montre-homme-weekend-1

Se combiner avec une tenue habillée…

bijoux-pour-hommes-bracelet-homme-cuir-tresse-perles-13885257-image-bc96d_big

Ils sont de plus en plus nombreux ceux qui arborent fièrement leurs bijoux au poignet sans complexes. Les hommes ont désormais la possibilité de s’amuser avec des bracelets qui laissent subtilement transparaitre une partie de leur personnalité, alors profitez-en !

 

Conseil Cheap’N’Chic#4 : deviens familier avec les chaussettes en Fil d’Ecosse…

fil-ecosse

Synonyme d’élégance pour les amateurs de chaussettes et de mi-bas, le fil d’Écosse est reconnu pour ses qualités de résistance et de brillance.

Tout d’abord…définition : Le fil d’Écosse est le nom donné au fil de coton longues fibres qui a subi une double mercerisation. La mercerisation consiste à exposer le fil de coton à de la soude caustique, une solution chimique obtenue à partir d’hydroxyde de sodium qui arrondit la forme de la fibre et agit ainsi sur sa solidité, sa brillance et sa coloration. En raison de son coût élevé, la mercerisation est un façonnage traditionnellement réservé aux textiles de grande qualité.

La mercerisation (ou mercerisage) est un procédé chimique conçu par John Mercer en 1844 et visant l’amélioration des caractéristiques des fibres de coton. Génial auto-didacte, Mercer ne fréquenta jamais l’école mais se forma lui-même à la chimie. Fils d’un tisserand du Lancashire, il s’intéressa particulièrement aux couleurs des tissus et mit au point de nombreux types de colorants avant de créer le procédé qui porte son nom.

Brevetée au Royaume-Uni et aux États-Unis, cette technique de traitement à la soude caustique rendait le tissu plus solide et plus réceptif aux teintures mais occasionnait un rétrécissement de l’étoffe d’environ un quart de sa taille. Raison pour laquelle le procédé ne rencontra guère de succès avant que le chimiste Horace A. Lowe ne l’améliore jusqu’à sa forme actuelle en 1890. En maintenant le textile étiré pendant la phase de traitement ou en allongeant les rubans de tissu encore humides, il réussit à prévenir le rétrécissement du coton et ajouta même une étape de rinçage à l’eau.

mi-bas-merinos-700x468

Quelles alternatives à la ceinture ?

Je n’ai aucune confiance en quelqu’un qui porte à la fois une ceinture et des bretelles … en quelqu’un qui doute de son pantalon.

Sergio Leone (Il était une fois dans l’Ouest, 1968)

alternative-ceinture-pour-homme-1024x605

Quand on parle de ceinture, on distingue deux types de personnes.

Il y a d’un côté ceux qui portent une ceinture tous les jours et, de l’autre côté, ceux qui s’en passent (souvent tous les jours aussi !). Certains amateurs de ceinture passent des heures à chercher la ceinture idéale, les bonnes marques, la plus jolie boucle etc. quand d’autres n’en portent tout bonnement pas … Au risque, peut-être, de perdre leur pantalon en route ?

Heureusement, plusieurs alternatives à la ceinture existent et on peut tout à fait s’en passer sans pour autant passer pour un hérétique, ou quelqu’un qui risquerait de finir en slip, pantalon à ras du sol. Il existe en effet un entre-deux plus subtil que l’usage d’une boucle en acier fixée sur un lien de cuir. Surtout en ce qui concerne les costumes !

Ces alternatives à la ceinture privilégient le confort et la bonne tenue du pantalon, sans pour autant nuire au style général de la tenue. Alors, si vous en avez marre de vous serrer la ceinture, voici de nouvelles techniques que vous pourrez intégrer dans votre garde-robe pour ne pas en porter tous les jours.

OPTION 1: Ne pas porter de ceinture

bernard-zins-pantalon-flanelle-arnaud-1-sur-5-1024x684

La première option qui s’offre à vous consiste à ne pas porter de ceinture du tout. 

Il va de soit que la ceinture permet de faire tenir votre pantalon sur vos hanches tout en gardant votre chemise dans votre pantalon. C’est sa fonction de base. Et pour ces deux choses, porter une ceinture paraît essentiel. Mais on peut s’en passer …

Dans certains cas uniquement bien sûr.

Sur un chino bien coupé par exemple ou un jean selvedge (1) qui vous va comme un gant, pas besoin de ceinture ! En effet, dans la vie courante, les ceintures sont souvent utilisées pour faire tenir des pantalons trop grands ou mal coupés. C’est, trop souvent malheureusement, le garde-fou d’une tenue inappropriée.

OPTION 2: Porter des bretelles

bretelles-homme-bleu-1024x684

Deuxième option pertinente, les boutons intérieurs pour les bretelles. Un petit plus très élégant !

Les bretelles sont l’une des meilleures solutions pour garder votre pantalon à hauteur de taille et votre chemise à l’intérieur de celui-ci.

C’est donc la deuxième option qu’on vous recommanderait si vous voulez vous débarrasser de la maroquinerie qui encombre votre taille.

Dans certains cas, vous pouvez choisir de rajouter des boutons intérieurs pour les bretelles lors de l’achat de votre costume. Ces boutons seront ajoutés à l’intérieur de la ceinture de votre costume. L’opération est donc invisible !

Sur ces boutons, vous pourrez fixer les pattes en cuir de vos bretelles. Ensuite, vous n’aurez plus qu’à faire les ajustements nécessaires à l’aide des clips sur vos bretelles et le tour est joué. Porter des bretelles procure de nombreux avantages :

  • C’est plus élégant qu’une ceinture (pas de boucle) ;
  • C’est plus confortable (pas de pression sur les hanches) ;
  • Ca permet un meilleur maintien de votre pantalon.

Néanmoins, et je préfère vous le signaler, les bretelles ne passent pas partout, surtout en entreprise (pour l’avoir constater sur le terrain, je peux vous en parler). En effet, peu de gens en portent, c’est un fait !

Il ne faudra donc pas avoir peur de répondre aux questions – qui sont souvent des questions-réponses d’ailleurs, vous verrez de vous-même : « C’est bien les bretelles ? », « C’est un peu désuet les bretelles, non ? » etc.

Aussi, en dessous d’un certain âge, il peut être difficile de porter des bretelles. C’est un accessoire qui me semble assez codifié en entreprise, qu’on l’on trouve fréquemment dans certaines professions mais que l’on note comme « grand absent » du dress-code d’autres professions.

OPTION 2: Les pattes de serrage

patte-serrage-pantalon-costume-1024x576

Dernière option possible pour ne pas porter de ceinture, les pattes de serrages, que l’on appelle aussi « Anglaises », « Tirettes », « Tiges de serrage » etc.

C’est l’option la plus discrète et la plus confidentielle de cet état des lieux sur les alternatives à la ceinture. Il en existe plusieurs sortes, nous aurons l’occasion de revenir sur ce sujet dans un prochain article..

En résumé :

Situées sur chaque côté de la ceinture du pantalon, les pattes de serrage permettent d’en ajuster la tenue au niveau de la taille. Il existe plusieurs modèles de pattes de serrage (boucles, doubles boucles, boutons etc).

« Je choisis tout le temps cette option sur mes costumes. »

Avec des pattes de serrage, vous pouvez porter des bretelles, même si certains ne le recommandent pas. Si vous voulez notre avis, nous trouvons que ce mécanisme est assez discret pour se permettre de porter des bretelles en complément. Ca ne me choque pas, comme on dit.

Rendez-vous pour notre prochain conseil pratique et « chic ».

Conseil Cheap’N’Chic#3 : Ne cèdes pas à la contrefaçon…

Lacouste.png

 

La contrefaçon est omniprésente dans notre environnement proche et touche autant les articles masculins que féminins. Sans parler des dégâts financiers qu’elle occasionne, ce fléau représente un réel danger pour les marques en écornant de manière extrêmement négative leurs renommées, souvent construites sur des années, voire des décennies de savoir-faire. Pour le client final, le danger réside principalement dans la qualité des produits. Je te propose ci-dessous quelques conseils afin d’éviter de tomber dans le piège de la contrefaçon…

Vérifies les détails dans la mesure du possible…

Si les matériaux te paraissent de mauvaise qualité, mal cousus, que le logo ne paraît pas uniforme, l’article est probablement une contrefaçon. Sois attentif aux détails : le tissu, les coutures, les boutons etc. qui peuvent souvent éclairer ta lanterne. Pour les sacs et les chaussures, fais attention à la qualité du cuir. La doublure d’un sac est le meilleur moyen de juger de sa qualité, n’oublies pas d’y jeter un coup d’œil. De plus, n’hésites pas à te documenter sur tes marques préférées afin de t’aider à détecter les copies.

Soit réaliste : si le prix d’un produit te paraît vraiment inhabituel, alors il s’agit sûrement d’une contrefaçon.

Une montre Audemars Piguet à $150 dollars ? Le type « d’affaires » qui doit te mettre la puce à l’oreille, certains produits sont par nature très chers car ils véhiculent une qualité irréprochable, un savoir-faire particulier ainsi qu’une dimension « luxe ». La patience étant une vertu, si tu n’es pas un riche héritier, je te conseille d’attendre de décrocher un business juteux pour avoir le plaisir de t’en offrir une vraie…chaque chose en son temps.

Dans le cas où la patience ne serait pas ta première qualité, sois conscient que la copie ne saura guère te satisfaire. Tu épateras (peut-être) ta petite copine, mais sûrement pas un fin connaisseur, avec le risque de renvoyer une image négative de toi-même (arriviste, peu d’attention porté aux détails etc.). Situation qui peut te porter préjudice dans le monde professionnel ou celui des affaires. La vie est faite de choix…

Respectes tes marques préférées : souvent la qualité a un prix, acceptes de le payer sinon tournes toi vers d’autres alternatives, qui existent malgré tout…

Ne passons pas par quatre chemins…acheter une contrefaçon c’est réellement manquer de respect à une marque donnée et aux valeurs qu’elle représente. En croyant faire une bonne affaire, tu tues à petit feu la créativité de tes marques préférées tout en les décrédibilisant. Sur ce sujet mon conseil est simple: privilégies le « sans marque » que la contrefaçon ! Je m’explique…si tu n’as pas le budget nécessaire (déjà ne culpabilises pas), plutôt que de te dévaloriser à porter de la contrefaçon, optes pour un article de bonne qualité à un prix plus abordable. Il en existe une pléthore contrairement à ce que tu peux penser. Et puis entre nous, rien ne vaut le plaisir de profiter d’un produit de qualité pour lequel tu as peut-être travaillé dur et consenti à faire quelques sacrifices financiers. N’est-ce pas ?

Sois à l’aise dans tes baskets : achètes selon ton style, ne sois pas esclave des marques…

Je déconseille vivement d’être esclave des marques. Certes les marques de renom, représentent souvent un gage de qualité, un design particulier et souvent un savoir-faire unique, mais il est tout à fait possible de dénicher des articles beaucoup moins onéreux qui s’ajusteront parfaitement avec ton style…tout est une question de goût!

Tu verras toute la satisfaction que te procurera un compliment sur un vêtement ou un accessoire que tu auras obtenu à un très bon prix. Qui a dit que le chic résidait uniquement dans les grandes marques ou des produits très chers ?! C’est totalement faux, l’habillement demande également une certaine forme d’intelligence et d’astuce, qui te permet de jouer avec les influences, les univers, les marques et les produits. Combines, le « cher » et le « pas cher » voire le « pas cher » et le « pas cher » tant que le mariage reste chic. Aies d’abord confiance en toi et ne comptes pas sur la « griffe » pour faire le job à ta place.

Montres-moi ta garde-robe…je te dirai qui tu es…

En prenant cet exemple je risque de ne pas me faire que des amis…mais je me lance malgré tout.

Il m’arrive fréquemment de rencontrer dans mon environnement professionnel des clients ou partenaires qui ne s’habillent qu’en Ralph Lauren ou Façonnable par exemple. Ce sont deux marques que j’apprécie énormément pour la qualité de leurs produits, mais je m’interroge souvent sur la raison profonde de ce type de choix exclusifs. Plusieurs fois, j’ai eu l’impression à tort ou à raison, qu’il s’agissait surtout d’affirmer ostensiblement sa réussite personnelle et son appartenance à une certaine catégorie sociale reconnue comme étant « aisée ».

Sans vouloir critiquer les goûts de chacun (éléments tellement subjectifs) ou tenter de faire la psychologie de l’habillement en 5 minutes, l’important est d’abord d’acheter pour « soi ». La marque choisie ou l’article doit apporter un plus à ton propre style. Essaies de voir toutes les marques comme une énorme « boite à outils de tendances » que tu peux utiliser à souhait, te permettant ainsi de créer un style à part, reflétant ta personnalité. L’idée étant de laisser entrer la marque dans ton univers et pas l’inverse. A toi d’être curieux et sens toi libre de jouer et d’associer les différentes tendances afin de te démarquer (subtilement ou ouvertement).

Autre chose : évites de vouloir ressembler à tout prix à…, ou faire partie de …, mais fais plutôt une introspection de ta personnalité et de comment tu souhaites la véhiculer aux autres à travers ton style. Dans un second temps, identifies les marques/tendances/produits qui peuvent t’y aider.

Sors des fois de ta zone de confort…

Des fois, laisses toi également surprendre par de nouvelles tendances en sortant de ta zone de confort. Ouvres toi à d’autres marques, sois curieux. Je me rappelle, il y a quelques années avoir pratiquement juré de ne jamais porter de chemises fleuries (trouvant cela trop ringard à l’époque) mais suite à un conseil féminin très avisé, j’ai récemment franchi le pas (avec une petite appréhension au départ, je l’admets mais sans regrets au final) et j’ai désormais intégré ce style au mien en le combinant à ma manière. Eh oui dans la mode, les idées arrêtées ne font pas souvent long feu.

Conseil Cheap’N’Chic#2 : Entretien d’embauche, quelle tenue choisir ?

embauchenew.png

Félicitations…tu es sélectionné pour un entretien mais…tu ne sais pas quoi porter ? Pour faire bonne impression, il faut évidemment avoir la tenue adéquate. Mais comment adapter ton look en fonction de chaque métier sans commettre de fausse note ?

Costume-cravate à chaque coup ?

Oui et non, tout dépend du job. Certains métiers demandent une grande rigueur vestimentaire, l’hôtellerie, cabinet d’avocat, banques etc. Il est néanmoins possible de s’offrir quelques libertés pour marquer sa personnalité en jouant sur des touches de couleurs discrètes. L’essentiel est de respecter les codes du secteur d’activité tout en faisant transparaitre subtilement ta personnalité.

Pas d’info sur le dress code de la profession ?

Je te conseille de rester neutre et opter pour un look chic, élégant sans pour autant en faire trop. A vouloir trop en faire tu risques de paraitre déguisé et donc… ridicule.

Etre à l’aise est un must…

Il y a le look mais aussi l’attitude, la gestuelle. Si ton costume freine tes mouvements, NEXT ! Il est primordial lors du choix de ta tenue de privilégier le confort et le naturel. Il faut que ta tenue reflète ta personnalité. Inutile de tromper les apparences avec des artifices, cela pourrait te desservir.

N’achètes pas une tenue juste pour ton entretien…sauf si cela est vraiment nécessaire

Je te conseille d’avoir porté ta tenue au moins une journée afin que tu t’y sentes à l’aise, cela permettra d’éviter les sensations gênantes (allergie au tissu etc.) et facilitera ta gestuelle. De plus, ne dépenses pas inutilement alors que tu n’es pas sûr d’être engagé…tu as sûrement déjà ce qu’il faut dans ta garde-robe.

Pas d’impasse sur les apparences…

Soignes les apparences : un trou dans la chemise, une tâche, des chaussures non cirées… autant de détails qui fâchent. Adoptes également la bonne taille : un costume emprunté à papa te fera sûrement rater le job! Tu dois opter pour une tenue à ta taille pour ne pas donner l’impression de flotter ou à l’inverse d’être comprimé. Portes également une attention particulière à ta montre, c’est un élément auquel le DG fera sûrement attention et qui peut en dire long sur ton profil et personnalité.

Fais attention à la matière…

Afin d’éviter les auréoles de transpiration dûes au stress. Si tu es fan de bijoux, essaies également d’alléger le tout pour éviter les bruits gênants.

Le sac

Essaies d’éviter la combinaison costard/sac à dos, mais choisis plutôt une serviette élégante suffisamment grande pour pouvoir y glisser un document.

 Couleurs… avec parcimonie

Tu peux mettre de la couleur pour un entretien mais évites les couleurs trop flashy, trop de sapologie pourrait te porter préjudice ! Optes pour des couleurs agréables, de préférence pastels qui te donneront naturellement bonne mine.